L’équipe

Abdellali Hajjat
Promoteur & porte-parole

Abdellali Hajjat est Chargé de cours en sociologie l’Université libre de Bruxelles, et membre du GERME (Groupe de recherche sur les relations ethniques, les migrations et l’égalité). Ses recherches portent sur les politiques de la citoyenneté coloniale et postcoloniale, les mobilisations d’immigrés postcoloniaux, l’islamophobie et la pénalisation des infractions racistes. Au sein d’HERICOL, il se focalise sur les controverses publiques sur le fait colonial belge et la socio-histoire du groupe des ex-coloniaux.

Page personnelleGoogle Scholar

Amandine Lauro
Promotrice

Amandine Lauro est Chercheuse Qualifiée du FNRS à l’Université libre de Bruxelles où elle enseigne l’histoire de l’Afrique, du genre et de la colonisation. Elle est également directrice du centre de recherche AGS (Atelier Genre(s) et Sexualité(s)). Spécialiste du Congo Belge, ses recherches se situent au carrefour de l’histoire du pouvoir colonial et de l’histoire du genre et des sexualités. Au sein d’HERICOL, elle se concentre sur l’histoire des liens entre les universités (en particulier l’ULB) et le projet colonial belge.

Page institutionnelleGoogle ScholarBlog

Sasha Newell
Promoteur

Sasha Newell est Chargé du cours en anthropologie à l’Université libre de Bruxelles et directeur du LAMC (Laboratoire d’Anthropologie des Mondes Contemporains). Ses recherches portent sur la culture matérielle, la magie et la modernité. Sa recherche sur la Côte d’Ivoire examine l’intersection entre la modernité, les arnaqueurs, la mode de la rue et l’identité postcoloniale. Sa recherche sur les États-Unis examine la force affective du désordre domestique et la qualité monstrueuse de l’accumulation qui supplante ses propriétaires humains. Dans la cadre d’HERICOL, il se concentre sur l’espace public belge et les traces matérielles du colonialisme, avec une attention particulière pour l’affect, la racialisation, les silences, et la mémoire collective.

Page institutionnelleGoogle Scholar

Jean Illi
Chercheur doctorant

Jean Illi est doctorant à l’Université libre de Bruxelles et rattaché au LAMC (Laboratoire d’Anthropologie des Mondes Contemporains). Ses recherches portent sur la circulation de phénomènes contestataires et de mobilisations politiques à travers les espaces postcoloniaux africains et européens. Au sein d’HERICOL, il explore les processus de co-construction de l’espace public et des identités postcoloniales, assignées ou revendiquées.

Emery Kalema
Collaborateur scientifique associé (depuis octobre 2022)
Chercheur postdoctorant (jusque octobre 2022)

Emery Kalema est Assistant Professor of History à The Africa Insitute de Sharjah (UAE). Il a été postdoctorant au sein du projet HERICOL en 2021-2022, après un doctorat en histoire à l’Université du Witwatersrand (2017) et un postdoctorat en tant que Research  Fellow in Studies in Historical Trauma and Transformation à l’Université de Stellenbosch. Ses domaines de recherche englobent le pouvoir et la politique, le corps et la personnification (embodiment), la violence, la mémoire, le traumatisme et la souffrance, avec pour terrain principal le Congo postcolonial. Au sein d’HERICOL, ses réflexions ont principalement portés sur les étudiants africains à l’ULB et la (dé)colonisation.

Page academia.edu

Marti Luntumbue
Chercheur doctorant

Marti Luntumbue est sociologue et doctorant à l’Université libre de Bruxelles. Diplômé de l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS), il travaille sur la controverse publique qui a porté sur l’implication de la Belgique dans l’assassinat de Patrice Lumumba au début des années 2000, et en particulier sur la commission d’enquête qui s’est penchée sur cette question.

Alana Osbourne
Chercheuse postdoctorante associée

Alana Osbourne est Chargée de recherche FNRS au LAMC (Laboratoire d’Anthropologie des Mondes Contemporains) à l’ULB. Elle est titulaire d’un doctorat en anthropologie et études urbaines de l’Université d’Amsterdam. Son travail porte sur les dimensions affectives et sensorielles de la vie urbaine, ainsi que sur les violences citadines et les iniquités sociales liées à un contexte postcolonial. Au sein d’HERICOL, elle se focalise sur la commission parlementaire spéciale « Congo-passé colonial ».

Page institutionnelle